Le syndrome de Sjögren est une maladie auto-immune qui fait en sorte que le système immunitaire attaque les glandes responsables de l’hydratation. Au niveau des yeux, le syndrome de Sjögren affecte les glandes lacrymales, causant une sécheresse oculaire extrême chez les personnes qui en sont atteintes.

Cette maladie touche une personne sur cent, les hommes comme les femmes de tous les âges. Les femmes dans la quarantaine et la cinquantaine sont les plus susceptibles d’être touchées par le syndrome de Sjögren.

Quelles sont les causes du syndrome de Sjögren?

La cause du syndrome de Sjögren n’est pas connue. Dans certains cas, le syndrome est héréditaire et a été observé sur plusieurs générations d’une famille. D’autres cas ont montré qu’il peut également provenir de maladies préexistantes associées.

Symptômes du syndrome de Sjögren

Les symptômes classiques du syndrome de Sjögren sont la sécheresse extrême et persistante des yeux, de la bouche, de la gorge et d’autres parties du corps sur de longues périodes.

Un professionnel de la vue peut diagnostiquer un syndrome de Sjögren après avoir observé la sécheresse des glandes salivaires et lacrymales et après avoir effectué des tests pour détecter la présence de cette maladie. L’un de ces tests est le test de Schirmer, qui mesure la capacité des yeux à humidifier un bout de papier. D’autres examens visant à déterminer la présence du syndrome de Sjögren testent l’activité et la production d’anticorps des glandes salivaires, ainsi que la sécheresse à la surface des yeux.

Les symptômes du syndrome de Sjögren qui se manifestent au niveau des yeux sont notamment :

  • Sécheresse oculaire

  • Irritation des yeux

  • Faible production de larmes

  • Sensation de corps étranger dans l’œil

Traitements du syndrome de Sjögren

Comme pour toute maladie auto-immune sans remède connu, les traitements du syndrome de Sjögren ont généralement pour but de soulager les symptômes de sécheresse et d’inconfort. En ce qui concerne les yeux, ces traitements comprennent :

  • Larmes artificielles : application locale qui apaise et procure un confort aux yeux.

  • Bouchons lacrymaux : traitement plus avancé pour les cas graves, les bouchons lacrymaux bloquent le fonctionnement des points lacrymaux et l’ouverture du conduit lacrymal qui permet le drainage des larmes.

  • Gouttes ophtalmiques sur ordonnance contenant des agents anti-inflammatoires

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site Web de la Sjogrens Society website (en anglais seulement).